Interview de Claire Lommé

Formatrice et professeure de mathématiques au collège Jean de la Varende, Claire Lommé a créé le blog Pierre Carrée ! Elle y partage notamment des contenus de cours et de formation accessibles à tous. Un grand merci à Claire qui nous a partagé son expérience et ses projets.

Pourriez-vous me parler de vos différentes fonctions et de la manière dont vous les combinez ?

Je suis enseignante depuis 25 ans et j’ai notamment eu l’occasion d’enseigner pendant 15 ans au lycée. Cela me plaisait beaucoup mais j’ai ensuite décidé d’enseigner au collège afin de mieux comprendre les difficultés des élèves et de renouveler mes pratiques pédagogiques.

De plus, je suis également formatrice depuis 23 ans et j’ai eu l’opportunité d’exercer dans des structures très différentes comme l’université, à l’INSPÉ où l’on prépare les futurs enseignants, dans un hôpital ou encore en prison.

Depuis quelques années j’essaie d’aider mes collègues du premier degré à monter en expertise tout en leur montrant qu’ils sont compétents en mathématiques, car ils ont malheureusement tendance à se sous-estimer. Cela me permet aussi de progresser dans ma manière d’enseigner.

Quelles expériences vous ont le plus marquée en tant que formatrice et à quelles difficultés avez-vous été confrontée ?

J’ai de bons souvenirs de formations en entreprise parce que j’ai découvert l’application pratique des maths que j’enseignais. J’ai beaucoup aimé sortir de ma zone de confort pour comprendre à quoi servaient certaines notions mathématiques.

Plus généralement, j’ai adoré être confrontée à des publics qui ne pensaient pas pouvoir réussir en maths et leur montrer qu’ils arrivaient à raisonner aussi bien que n’importe qui. Ils étaient vraiment fiers de réussir !

En revanche, je n’ai pas réussi à mener à bien mon expérience d’enseignante en hôpital. C’était très difficile pour moi d’être confrontée à la maladie des enfants, je me laissais trop dominer par mes émotions donc la qualité pédagogique de mon enseignement en pâtissait. Mais j’étais jeune et j’aimerais bien recommencer et me dépasser car ces enfants ont besoin d’enseignants.

Qu’est ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

J’aime le fait d’élever des personnes vers le savoir, de les aider à développer de nouvelles compétences pour devenir plus autonomes. Je leur transmets des connaissances, ils se les approprient et cela leur permet d’être plus au monde.

Comment s’est passé ce début d’année scolaire ? Est-ce que cette crise a changé votre manière d’enseigner ?

J’ai regretté le confinement car je n’étais pas avec mes élèves mais ma manière d’enseigner s’est bien adaptée à cette situation. En effet, je fonctionne par séquences dans lesquelles j’aborde tous les domaines des maths en même temps. Je propose des problèmes à mes élèves et je leur transmets progressivement les compétences et les savoirs qui leur permettent de les résoudre.

Durant cette période, j’ai utilisé la classe en ligne du CNED et j’ai redoublé de pédagogie pour transmettre les connaissances en vidéo. Finalement mes élèves ont fait encore plus de maths qu’en temps normal !

Après le confinement, en juin, les élèves étaient angoissés mais maintenant ils sont habitués aux gestes barrières. Le port du masque rendait également la gestion de classe plus fatigante en début d’année scolaire puisque les élèves peuvent papoter plus facilement, mais maintenant cela va beaucoup mieux.

En revanche cette année je trouve que les élèves ont repris l’école en étant très loin des normes scolaires habituelles : ils ont des difficultés à rester concentrés, certains ont du mal à suivre et il leur manque certaines notions ou méthodes. Le dispositif de mon établissement qui vise à aider les élèves en difficulté à automatiser la lecture a également accueilli deux fois plus d’enfants que les années précédentes.

Comment avez-vous eu l’idée de créer votre blog Pierre Carrée et pourquoi ?

Au départ je l’ai créé par mimétisme puisque mon mari, professeur d’histoire-géographie, tient un blog qui rencontre du lectorat. Mais je me sentais aussi isolée en raison de mes pratiques pédagogiques et j’ai eu envie d’échanger à ce sujet, j’espérais qu’on me réponde et qu’on me fasse réfléchir différemment. J’ai rapidement rencontré un lectorat important qui m’a permis de créer un vrai réseau.

En effet, grâce à ce projet j’ai rencontré des personnes qui avaient la même manière d’enseigner que moi, qui souhaitaient enseigner comme moi, ou qui m’ont fait découvrir des nouvelles pratiques. Ma manière d’enseigner a alors pu évoluer.

Quels en sont les objectifs ?

Je partage mes contenus de cours et de formation afin qu’ils soient accessibles à tous. Je ne catégorise pas mes articles car j’aime mélanger les genres. Mon blog est aussi bien destiné aux élèves qu’aux parents d’élèves ou aux professeurs et chacun lit ce qu’il a envie de lire.

Avez-vous des nouvelles idées d’articles ? des nouveaux projets ?

Je prévois certains articles mais sinon j’écris selon l’actualité, selon ce que je fais en classe ou je réponds aux questions de mes collègues.

Au-delà de mon blog, je travaille également sur différents projets d’écriture. J’écris des contes mathématiques destinés aux enfants en maternelle car je voudrais qu’ils puissent lire et vivre les maths. Je pense que c’est un bon outil d’enseignement.
Je prévois aussi écrire un livre en lien avec mon blog et un autre sur les balades mathématiques que l’on peut faire dehors pour les exploiter ensuite en classe.

J’ai de la chance car je suis passionnée par mon métier donc je prends du plaisir à travailler sur mon temps libre.