Interview de Mathilde et Sara

Nous avons fait la rencontre de Mathilde et Sara, deux lycéennes, qui ont créé leur compte Studygram. Elles nous expliquent ce qu’est le Studygram, cette tendance qui ne cesse de se développer depuis quelques années, et nous dévoilent les coulisses de leur compte Instagram.

Mathilde est lycéenne en première au lycée Jacques-Audiberti à Antibes (06). Elle a créé son compte Instagram Studygram @studygram_mthld sur lequel elle partage ses fiches de cours et son quotidien de lycéenne.

Studygram Mathilde

Sara est en seconde au lycée Marcelin Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés (94). Sur son compte Studygram @thestudy_vibes, elle partage ses fiches de révision et ses différents centres d’intérêt.

Studygram Sara

Je remercie Mathilde et Sara d’avoir pris le temps de me présenter leur compte et leur travail.

Quelle est votre définition du Studygram ?

Mathilde : Le mot Studygram est la contraction de “To Study” (étudier) et “Gram” (pour Instagram). Si je devais définir le Studygram, je dirais que cela consiste à partager sa manière de travailler et ses astuces pour étudier sur Instagram. Cela peut prendre différentes formes. Certains comptes partagent comme moi leurs fiches alors que d’autres proposent des cours ou bien des articles de motivation et de conseils, comme par exemple : “Comment arrêter de procrastiner ?” ou “Comment bien réviser son Bac français ?”.

Sara : Le Studygram est une grande communauté. C’est une manière moderne et connectée de se motiver, de prendre du plaisir à travailler et de motiver les autres étudiants tout en se motivant soi-même.

Quand et pourquoi avez-vous eu l’idée de créer un compte Studygram sur Instagram ?

Mathilde : Il y a deux ans, le concept de “Studygram” n’était ni répandu ni très connu. Il n’y avait que très peu de comptes destinés aux collégiens et aux lycéens. Aujourd’hui, avec les différents confinements, le nombre de comptes a littéralement explosé !

C’est ma mère qui m’a parlé du Studygram pour la première fois. Elle a lu un article qui en parlait sur LinkedIn ou Facebook. Comme elle sait que j’adore dessiner, elle s’est dit que cela pourrait me plaire d’animer un compte Studygram. J’ai alors fait une première fiche, puis une deuxième, puis une troisième… Dès le début, cela m’a plu, j’ai donc décidé de continuer ! Cela fait maintenant plus de deux ans que je partage mes fiches.

Sara : Mon compte est plus récent que celui de Mathilde. Je l’ai créé il y a un an, pour être précise le 11 janvier 2021. Je ne suis pas tout à fait à l’origine de cette idée car c’est plutôt quelqu’un qui me l’a soufflée.

En effet, c’est ma professeure d’histoire de Troisième qui m’a parlé de ce concept. Elle a vu sur Instagram une étudiante qui partageait ses fiches de cours. Comme elle savait que j’aimais bien faire des fiches de révision et faire de belles présentations de cours, ce compte lui a fait penser à moi. C’est un peu sur le ton de l’humour qu’elle m’a dit que je pourrais peut-être me lancer et créer mon propre compte. Et finalement, je me suis lancée ! J’ai créé mon compte et découvert tout l’univers du Studygram. Depuis un an maintenant, je partage mes fiches de cours, mes passions et mon quotidien de lycéenne sur Instagram.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le Studygram ?

Mathilde : J’aime beaucoup l’aspect “communauté” de l’univers du Studygram. Cela me donne l’impression qu’on se motive tous ensemble à travailler. Quand je donne des astuces ou conseils sur mon compte, je me dis que cela sera peut-être utile à d’autres élèves et inconsciemment cela m’est également utile à moi-même. Comme j’anime le compte, cela me pousse aussi à travailler car j’ai le sentiment de devoir montrer le bon exemple.

Sara : Comme Mathilde, j’aime l’aspect communauté et toute l’entraide que cela crée. J’ai la chance de recevoir beaucoup de compliments sur mes fiches et sur mon compte. C’est gratifiant et valorisant de voir que ce que l’on fait sert à d’autres lycéens comme nous. Des élèves de mon ancien collège et de mon lycée m’écrivent régulièrement pour me dire qu’ils se sont abonnés à mon compte et que mes fiches les ont aidés et même que cela leur a permis de réussir un contrôle !

Qu’est-ce qu’une fiche réussie pour vous ? Combien de temps mettez-vous à en réaliser une ?

Mathilde : Une fiche réussie est une fiche qui est claire et synthétique. Il faut que l’on puisse reconnaître au premier coup d’oeil le chapitre, comprendre directement le cours et les notions importantes. J’ajoute aussi qu’il faut qu’elle soit jolie car évidemment le but de mon compte Instagram est aussi de proposer du contenu esthétique !

Par ailleurs, je fais mes fiches quelques jours avant mes contrôles et je mets entre 20 et 30 minutes par fiche.

Sara : Une fiche qui me plaît est une fiche qui va être très colorée : il faut que ça tape à l’oeil ! Elle doit également être épurée. Je privilégie toujours les schémas aux longues descriptions car ils sont plus faciles à retenir. Je mets toujours en évidence les mots-clés ainsi que les informations les plus importantes. Pour moi, une fiche doit également être belle car je vais passer du temps devant. Le visuel est donc primordial.

Pour le temps, cela va déprendre de la matière. En général, faire une fiche me prend entre 30 et 50 minutes. Pour les longs chapitres d’histoire, cela peut m’arriver de mettre parfois 2 ou 3 heures mais c’est très rare.

Avez-vous un calendrier de publications ?

Mathilde : Je fais mes fiches de révision en fonction de mes cours et de mes contrôles. Parfois, je peux faire 8 fiches la même semaine et ne plus en faire pendant les deux semaines qui suivent. Pour mes publications Instagram, je poste un contenu tous les mercredis et tous les dimanches mais cela ne veut pas dire que j’ai fait la fiche le jour-même.

Sara : Tout comme Mathilde, je fais mes fiches en fonction des évaluations et des chapitres que je vois en cours. Le thème des fiches que je publie dépend donc de mes besoins. Je les fais 3 ou 4 jours avant le contrôle pour avoir le temps de les étudier ensuite. Pour mon compte Instagram, j’essaie de faire 2 publications par semaine, une fois le week-end et une fois en milieu de semaine.

Quels retours avez-vous sur votre compte ?

Mathilde : Globalement, les retours sont extrêmement positifs et gratifiants. Je suis suivie par différents types de personnes et les retours sont tous sympathiques. Il y a les parents qui montrent mes fiches à leurs enfants pour les motiver à travailler. Je reçois aussi des messages d’élèves qui m’écrivent pour me remercier pour mes astuces, pour mes conseils et pour mes fiches qui les ont inspirés pour faire les leurs. Depuis l’interview que j’ai accordée à Brut, mon compte a pris une plus grande ampleur et je sais que certains professeurs montrent même certaines de mes fiches en cours ou bien partagent l’interview avec leurs élèves.

Sara : Je n’ai vraiment que des bons retours, des personnes qui me remercient. Cela me met énormément de baume au coeur de voir que ce que je propose plaît et est utile pour les autres !

Avez-vous des projets pour le développement de votre compte ?

Mathilde : Je suis en train de réfléchir à de nouvelles publications à proposer. J’aimerais vraiment pouvoir créer de nouveaux contenus car j’aime innover et proposer des choses qui n’ont pas encore été faites.

Sara : Pour l’instant, je n’ai pas d’idées très précises. Je souhaite continuer à partager mes fiches comme je le fais depuis un an. Je pense parfois à me lancer sur YouTube et à créer ma propre chaîne mais pour l’instant je préfère continuer d’animer mon compte Instagram. Je prends un peu les choses comme elles se présentent. Je me laisse le temps de voir comment mon compte va évoluer.

Avez-vous une anecdote à nous partager sur votre compte ?

Mathilde : En septembre, quelques jours avant la rentrée, j’ai eu la chance de faire une interview pour Nice Matin. Cette interview a été publiée dans le journal sorti le jour de la rentrée des professeurs ! Un professeur de mon lycée est donc tombé sur l’interview et a partagé l’article à la proviseure. Elle a alors décidé de l’accrocher sur les murs de la salle des professeurs. Aujourd’hui, il est encore dans la salle des professeurs. C’est très troublant de se voir sur les murs de son lycée !

Sara : Je n’ai pas d’anecdotes en particulier. Mais, grâce à ce compte, j’ai vraiment pu faire de superbes rencontres ! En effet, j’ai pu échanger avec d’autres étudiants qui ont également un compte Studygram, depuis nous sommes devenus amis. Ces échanges et rencontres me créent tous les jours d’excellents souvenirs !