Interview de Mohamed Nassiri

Professeur de mathématiques et de la spécialité Sciences Numériques et Technologie (SNT) au lycée d’excellence Edgar Morin à Douai (59), Mohamed Nassiri développe de nombreux projets qui visent à diffuser les mathématiques autrement. Il a notamment créé le site internet Coquillages & Poincaré qui regroupe des nombreuses ressources mathématiques à destination des lycéens et des étudiants !

Un grand merci à Mohamed Nassiri d’avoir pris le temps de répondre à mes questions et d’avoir accepté de jouer le jeu de l’interview !

Mohamed Nassiri

Quand et pourquoi avez-vous eu l’idée de créer ce site internet ?

J’ai créé le site internet en août 2019 peu de temps après avoir obtenu l’agrégation de mathématiques.

Ce support m’a permis dans un premier temps de partager et de mettre en ligne mes leçons et développements. Lorsque je préparais ce concours, de nombreux candidats mettaient en ligne leurs leçons et je me souviens que cela m’a énormément aidé dans ma préparation. J’ai alors voulu apporter ma petite contribution en partageant également mes leçons et mes développements.

Quels sont les objectifs de ce site internet ?

Depuis sa création, le site a énormément évolué et s’est enrichi de nouvelles ressources. En effet, aujourd’hui, en plus de mes leçons et développements d’agrégation, vous pouvez retrouver l’ensemble des cours que je dispense au lycée.

Avec ce site, je souhaite proposer à tous un accès gratuit à l’ensemble de mes contenus, de mes ressources et de mes connaissances.

Cet aspect de partage de connaissances est particulièrement important pour moi. J’ai été conforté dans cette idée lorsque j’ai assisté à la conférence d’Etienne Ghys, mathématicien, qui a écrit de nombreux ouvrages. Lors de sa conférence, il expliquait qu’il avait réussi à négocier avec son éditeur pour que son livre puisse également être disponible gratuitement en ligne. Cette conférence m’a réellement conforté dans mon envie de proposer un accès gratuit à mes ressources mathématiques.

C’est également une valeur que j’apprécie retrouver chez les personnes avec qui je travaille. C’est notamment le cas de l’éditeur lelivrescolaire.fr qui propose en plus d’une version papier une version numérique gratuite de ses manuels.

Comment utilisez-vous votre site internet dans le cadre de vos cours ?

J’utilise quotidiennement les ressources présentes sur mon site internet. C’est un dispositif pédagogique qui m’est très utile et qui vient également en complément des cours en classe.

Mes élèves peuvent retrouver l’ensemble des cours et des corrections aux devoirs sous la forme de livrets à feuilleter. Cela peut les aider lorsqu’ils sont absents car ils ont facilement accès aux contenus des cours. J’accorde une importance particulière au côté responsive de mon site pour qu’il s’adapte toujours aux supports choisis par l’élève (ordinateur, smartphone, tablette…).

Ils peuvent également s’entraîner grâce aux exerciseurs. Je propose aussi des animations qui approfondissent ou détaillent des points du cours plus compliqués (comprendre la somme de deux vecteurs ou comprendre ce qu’est une intégrale). En classe, je projette au tableau les animations pour varier les approches et les explications.

Que pensent vos élèves de ce site internet ?

Lorsque je leur en parle pour la première fois, le nom du site les amuse beaucoup. Je me souviens que quand je cherchais un nom, je voulais à la fois trouver un nom amusant et un nom qui faisait référence à un mathématicien. Je souhaitais réellement apporter une touche d’humour aux mathématiques, une matière pas toujours bien vécue par les élèves. Je suis finalement parti sur la référence “coquillages et crustacés” que j’ai transformée en “Coquillages & Poincaré”.

Ils sont aussi étonnés car de prime abord ils ont l’impression que c’est un site général qui pourrait être proposé par l’Académie. Mais une fois l’amusement et l’étonnement passés, c’est un outil qu’ils prennent rapidement en main et qu’ils utilisent très régulièrement. Je pense qu’ils apprécient l’avoir à disposition et pouvoir le mobiliser quand ils en ressentent le besoin.

Avez-vous d’autres projets ?

J’ai énormément de projets différents qui visent à diffuser l’enseignement des mathématiques autrement.

Concernant le site internet, je l’alimente petit à petit de nouveaux contenus. Je travaille actuellement sur une page à destination des classes préparatoires mais aussi sur la partie numérique. Je prépare également de nouvelles fiches sur l’utilisation et les fonctionnalités de la calculatrice NumWorks.

Je participe également à d’autres projets en dehors du site internet. J’ai eu l’opportunité de pouvoir entrer en tant que formateur en mathématiques à l’Académie de Lille. Je prends part à l’élaboration de formations sur l’enseignement des mathématiques complémentaires et sur l’enseignement des mathématiques en classe de seconde. Je suis également membre de L’Institut de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques (IREM) dans le groupe informatique. Je suis formateur en SNT.

Je rédige aussi du contenu pédagogique pour lelivrescolaire.fr (notamment pour le manuel de SNT) et pour le Web Pédagogique (fiches pour les CPGE). C’est toujours une fierté pour moi de voir la concrétisation de mon travail.

Enfin, je suis responsable pédagogique encadrant pour le concours TFJM² (Tournoi des jeunes mathématiciennes et mathématiciens).

Ces multiples casquettes et rôles me permettent de faire des mathématiques autrement et de varier les approches et supports de diffusion de cette discipline qui n’est pas toujours appréciée par les élèves. Je reste convaincu qu’il y a de nombreuses choses à faire autour des mathématiques et de leur enseignement.

Avez-vous une anecdote à nous raconter sur votre métier de professeur de mathématiques ?

Lorsque j’ai lu cette question, j’ai directement pensé à une anecdote en particulier. Lors de la préparation du TFJM², j’ai proposé à mon groupe d’élèves de faire un cours en extérieur. J’ai la chance d’être dans un établissement qui laisse une grande liberté pédagogique aux enseignants. Cela permet de proposer des approches pédagogiques qui sortent des sentiers battus.

Je me suis surpris à imaginer ce cours car je suis assez réfractaire à ce genre de pédagogie. Je pensais qu’elle ne me correspondait pas du tout mais finalement le cours s’est très bien passé ! C’est vrai qu’au début c’est assez déstabilisant : on se dit qu’on peut perdre complètement le contrôle du cours car on n’est plus entre quatre murs, il y a des camarades qui jouent au football à côté et une multitude de distractions autour. Mais les élèves ont réellement joué le jeu et le cours s’est extrêmement bien passé !

Je pense qu’il y a toujours des possibilités d’adaptation pédagogique même pour des dispositifs sur lesquels on est réfractaire de prime abord. Le changement d’environnement et d’approches peuvent parfois mettre les élèves dans de meilleures dispositions et faciliter l’apprentissage !